Olympics 2022
Jours
63
Heures
20
Minutes
45
Secs
22

Kaillie Humphries et Cynthia Appiah unissent leurs efforts pour remporter une victoire décisive en Coupe du Monde de bobsleigh à Whistler

Une nouvelle pilote, Alysia Rissling, glisse avec Melissa Lotholz au frein pour décrocher quatrième place à sa première Coupe du Monde

WHISTLER, B.C.—Kaillie Humphries a remporté une victoire décisive à la première Coupe du Monde de bobsleigh de cette saison, samedi après-midi à Whistler. Cette fois, elle avait une nouvelle freineuse, Cynthia Appiah, pour la pousser vers la victoire. Humphries règne invaincue sur la piste de Whistler depuis son ouverture il y a six ans 

C’est la 18ème victoire et 38ème médaille de Coupe du Monde pour la Calgaroise Humphries. Effectivement, elle en est sortie victorieuse à chacune des quatre dernières compétitions internationales tenues à Whistler, remontant aux Jeux Olympiques d’hiver de 2010.

«J’adore cet endroit. C’est ma piste favorite du circuit,» a dit la pilote canadienne, 31 ans. «C’est une piste qui exige beaucoup. C’est une piste technique, puisque c’est une piste rapide, et une qui cadre parfaitement avec mon style.»

La Torontoise Appiah, elle aussi, semble compléter parfaitement Humphries pour la descente de 1 450 mètres sur le flanc du Mont Blackcomb.

Concourant à sa première Coupe du Monde, l’ancienne lanceuse de poids a poussé la double championne olympique vers un nouveau record de départ de 5,09 secondes en première manche. Humphries avait établi l’ancien record de 5,11 secondes avec Heather Moyse quand le duo était en route vers une médaille d’or olympique il y a six ans.

«Aujourd’hui, mon objectif était de donner à Kaillie la meilleure poussée dont j’étais capable,» a indiqué Appiah. «Je pense que j’ai réussi ma mission et je suis heureuse d’avoir été à la hauteur. Je suis consciente que j’ai encore beaucoup à apprendre, et je vais continuer à travailler pour m’améliorer.»

Appiah a goûté à la Coupe du Monde l’an dernier en tant que membre de l’équipage de bobsleigh à quatre dirigé par Humphries. Elle a été recrutée en discipline de bobsleigh à deux après avoir inscrit les meilleurs chronos d’essai avec Humphries dans les installations d’entraînement Ice House cet automne.

«Cynthia était des nôtres l’an dernier, donc elle est consciente de mes attentes. Il y a encore bien plus de performance que nous saurons tirer l’une de l’autre, mais ce début d’aujourd’hui est quelque chose dont je suis très fière,» a enchaîné Humphries. «Que ce soit une victoire ou pas, je pense qu’il est important d’amorcer la saison du bon pied, et je suis très contente de ce que nous avons accompli aujourd’hui avec deux bons départs et deux bonnes descentes du point de vue de l’exécution. Tout tourne autour de la performance. C’est ce que les Canadiens attendent de nous.»

Les Autrichiennes Christina Hengster et Monique Sanne Dekker ont gagné la médaille d’argent avec un chrono de 1:46.77. Les Américaines Jamie Greubel Poser et Lauren Gibbs ont perdu un rang en deuxième manche et ont dû se contenter de la médaille de bronze avec un temps final de 1:46.86.

Alors que Humphries et Appiah ont écrasé la concurrence pour en sortir avec la médaille d’or, c’était une nouvelle pilote canadienne, Alysia Rissling, qui a capturé l’attention du monde à son début en Coupe du Monde, où Melissa Lotholz l’a poussée vers un résultat remarquable de quatrième place.

Le duo canadien récemment établi a usé de ses départs rapides et d’un pilotage sans faute pour enregistrer un chrono combiné de 1:47.12 sur les deux descentes.

«C’est ma première Coupe du Monde, et j’ai terminé au quatrième rang, donc je suis ravie,» a déclaré Rissling, 28 ans, une native d’Edmonton. «Le fait d’avoir Mel au frein m’enlève un souci majeur. Avec la force qu’elle apporte à la poussée, je sais que tout ce qu’il faut faire de ma part, c’est être présente et me concentrer totalement sur le pilotage.»

Disposant de ce bassin de talent remarquable pour aborder les Jeux Olympiques d’hiver 2018, les entraîneurs canadiens ont pris la décision d’associer Rissling avec Lotholz, qui vient de fêter ses 24 ans hier, en vue de présenter deux bobs canadiens capables de disputer les médailles sur le circuit d’élite.

Par coïncidence, ce fut Rissling qui avait introduit Lotholz, de Barrhead, Alta., à la piste de bobsleigh il y a trois ans, quand celle-ci a fait sa première descente. Lotholz a rapidement été affectée au bob de Kaillie Humphries pour ensuite la pousser vers une série de médailles de Coupe du Monde et de Championnat du Monde.

«Je pense que c’est super de glisser avec Rizz. J’ai gagné sur cette piste l’an dernier avec Kaillie, donc j’ai apporté de l’expérience à notre glisse aujourd’hui,» a dit Lotholz. «Nous nous sommes très bien débrouillées comme équipage. Je pense que ce succès donne un bel élan à notre sport au Canada, et j’ai hâte de voir ce que cela nous donnera.» 

Quand on leur pose la question s’il faudrait du temps pour établir un rythme comme équipage, il est clair qu’un lien de solidarité existait entre ces deux sportives sérieuses bien avant le partenariat actuel. Rissling jouait au ballon-panier à l’Université de l’Alberta, où Lotholz était une étoile de l’équipe d’athlétisme.

«Pas de soucis avec la chimie. Nous sommes des Pandas toutes les deux,» a dit Lotholz.

Plus tôt cette même journée, Barrett Martineau, de Calgary, a terminé premier Canadien à l’épreuve de skeleton masculin. Martineau a terminé au 10ème rang avec un temps total de 1:46.88. Dave Greszczyszyn, de Brampton, Ont., a obtenu le 11ème rang avec un chrono de 1:47.26, et un jeune Edmontonien, Kevin Boyer, a mis une performance solide pour se classer 17ème à son début en Coupe du Monde, avec un temps total de 1:48.19.

Le Coréen Sungbin Yun est le premier champion de Coupe du Monde de skeleton 2016-17, avec un chrono en or de 1:45.86. Le Russe Alexander Tretiakov a décroché la médaille d’argent en 1:45.98, et Matthew Antoine, des États-Unis, a complété le podium de skeleton masculin avec un chrono total de 1:46.22

La Coupe du Monde prend fin samedi soir avec l’épreuve de bobsleigh à quatre.

Organisme à but non lucratif, Bobsleigh CANADA Skeleton gouverne les sports de bobsleigh et de skeleton au Canada. Avec l’appui généreux de ses partenaires commerciaux – Karbon, Driving Force et Conceptum Sport Logistics – et du gouvernement du Canada, à Nous le Podium et le Comité olympique canadien, Bobsleigh CANADA Skeleton développe des champions et championnes olympiques et mondiaux. Veuillez visiter notre site web au www.bobsleighcanadaskeleton.ca.

 

Résultats complets :

 http://www.ibsf.org/en/component/events/event/167975

Résultats de bobsleigh à deux – dames :

1. Kaillie Humphries, Calgary/Cynthia Appiah, Toronto, CAN, 1:46.53; 2. Christina Hengster/Monique Sanne Dekker, AUT, 1:46.77; 3. Jamie Greubel Poser/Lauren Gibbs, USA, 1:46.86; 4. Alysia Rissling, Edmonton/Melissa Lotholz, Barrhead, Alta., CAN, 1:47.12; 5. Nadezhda Sergeeva/Anastasia Kohcherzhova, RUS, 1:47.54

 

Résultats de skeleton masculin : http://www.ibsf.org/en/component/events/event/167978

1. Sungbin Yun, KOR, 1:45.86; 2. Alexander Tretiakov, RUS, 1:45.98; 3. Matthew Antoine, USA, 1:46.22; 4. Martins Dukurs, LAT, 1:46.26; 5. Nikita Tregybov, RUS, 1:46.44

Résultats canadiens :

10. Barrett Martineau, Calgary, 1:46.88; 11. Dave Greszczyszyn, Brampton, Ont., 1:47.26; 17. Kevin Boyer, Edmonton, 1:48.19