Olympics 2022
Jours
63
Heures
15
Minutes
30
Secs
16

Les Canadiennes Christine De Bruin et Kristen Bujnowski amorcent leur saison de bobsleigh par une médaille de bronze dans une épreuve préolympique à Pékin

Équipe Kripps termine en quatrième place en bobsleigh à quatre

PÉKIN, Chine—Les Canadiennes Christine De Bruin et Kristen Bujnowski se sont installées parmi les équipes en lice pour une médaille aux Jeux olympiques d’hiver 2022, glissant vers la médaille de bronze lors d’une compétition préolympique de bobsleigh à deux féminin qui s’est tenue mardi sur la piste olympique de Pékin.

Concourant ensemble pour la première fois depuis plus d’un an, le duo canadien a tiré parti de ses départs ultra-rapides à toutes les deux descentes pour glisser vers la troisième marche du podium avec un temps total de 2:05,38.

« Cette piste me plaît beaucoup, » a déclaré De Bruin (Stony Plain, Alta), qui avait terminé au quatrième rang la veille à l’épreuve de monobob. « C’était un vrai plaisir de la déchiffrer. C’est une piste qui récompense les bons pilotes, mais où les poussées ne sont pas sans importance. »

Avec la force explosive de Bujnowski, 29 ans, plus l’expérience et l’expertise de la pilote De Bruin, qui préfère les pistes techniques comme celle du Centre des sports de glisse Yanqing, la voie était tracée pour de bonnes choses, et le duo canadien a affiché un chrono de départ de 5,39 à chacune des deux manches.

« Nous sommes parties du bon pied. J’étais consciente que nos poussées allaient de mieux en mieux, mais franchement je ne m’attendais pas à être les deuxièmes plus rapides et les plus rapides aux départs aujourd’hui, » a indiqué Bujnowski, qui avait inscrit de nouveaux records de départ cet automne durant les tests tenus aux installations d’entraînement de l’équipe canadienne à Calgary. « Christine et moi avons fait des gains sur le plan de la force physique, mais ce résultat souligne aussi la valeur de la longue histoire que nous avons cumulée en poussant ensemble pendant plusieurs ans. Nous avons l’entière confiance l’une de l’autre, et nous regardons vers la nouvelle saison avec beaucoup d’optimisme. »

Les Canadiennes ont talonné les Allemandes, qui ont raflé les médailles d’or et d’argent. Laura Nolte et Deborah Levi ont signé la victoire en 2:04,99. Mariama Jamanka et Vanessa Mark ont affiché un temps en argent de 2:05,21.

De Bruin et Bujnowski ont une excellente dynamique depuis leurs premières descentes ensemble. Elles ont percé la saison 2019, cumulant deux médailles de Coupe du monde plus une bronze au Championnat du monde. La saison suivante, elles ont ajouté une autre médaille d’argent en Coupe du monde et une bronze au Championnat du monde.

Bujnowski a pris un congé de blessure pendant la saison 2021, mais De Bruin a souligné mardi qu’elle a les réserves de résilience nécessaires pour remonter la pente après une année difficile.

« L’année dernière a été très dure. Buj n’était pas avec nous sur le circuit, et puis avec la pandémie, c’était comme si nous allions à contre-courant, » a dit De Bruin. « Maintenant, Buj est de retour, et nous avons réalisé la poussée la plus rapide sur la journée, et la saison s’annonce très favorable. Évidemment, la saison est longue, et ce que nous avons accompli aujourd’hui est seulement un jalon dans notre parcours. »

Deux autres équipages canadiens sont également dans la course au podium international. Melissa Lotholz (Barrhead, Alta.) a glissé avec l’ancienne joueuse de ringuette, Erica Voss, pour terminer en sixième place avec un temps de 2:05,97. La Torontoise Cynthia Appiah et l’Edmontonienne Dawn Richardson Wilson se sont classées septièmes en 2:06,20.

Entre-temps, en compétition de bobsleigh à quatre, Justin Kripps (Summerland, C.-B.) a terminé au pied du podium pour un deuxième jour d’affilée.

Kripps et son alignement de Ryan Sommer (White Rock, C.-B.) Cam Stones (Whitby, Ont.), et Ben Coakwell (Saskatoon) ont affiché le quatrième plus rapide chrono à chacune des deux manches, avec un temps final de 2:00,02.

« À chaque épreuve, notre objectif est d’aboutir sur les marches du podium, donc quatrième place n’était pas le résultat escompté, » a déclaré Ryan Sommer. « Nous avons fini trois semaines d’entraînements vraiment solides sur cette nouvelle piste, et nous avons préparé et peaufiné un plan pour le grand évènement qui se tiendra ici au mois de février prochain, et nous pensons que cela nous procure une solide fondation à la réussite quand cela comptera le plus. »

Pointant en quatrième place au terme de la première manche, les Canadiens étaient bel et bien dans la course au podium avec le chrono de départ le deuxième plus rapide en deuxième manche, mais ils ont pris un retard de 0,13 de seconde sur les médaillés de bronze au bout de leur descente de la piste de 1 615 mètres.

« Tout notre équipage est conscient que, pour décrocher une médaille olympique, nous devons réaliser quatre poussées énormes au mois de février. Notre équipage a beaucoup d’atouts et nous allons suivre notre plan pour nous préparer à la longue saison de Coupe du monde qui s’ouvre devant nous, » a ajouté Sommer.

Les Allemands ont rempli les deux plus hautes marches du podium. Francesco Friedrich, Thorsten Margis, Candy Bauer et Alexander Schueller se sont affirmés comme des références, avec un temps en or de 1:59,23. Johannes Lochner, Christopher Weber, Georg Fleischhauer, et Christian Rasp ont terminé au rang de vice-champions en 1:59,53.

L’équipe lettone d’Oskars Kibermanis, Davis Springis, Matiss Miknis et Krists Lindenblats a mis la main sur la médaille de bronze avec un chrono total de 1:59,89.

Les compétitions de mardi sur la piste du Centre des sports de glisse bouclent la boucle sur un stage d’entraînement international de trois semaines sur la nouvelle piste olympique, culminant sur les épreuves officielles de la FIBT. Vingt équipes ont disputé l’épreuve de bobsleigh à deux féminin, et 18 équipes masculines ont concouru à l’épreuve de bob à quatre. Au total, 16 nations ont été représentées par les athlètes participant à cette dernière journée de compétitions.

Bobsleigh à deux féminin, résultats complets :

Bobsleigh à quatre, résultats complets :

Bobsleigh CANADA Skeleton est un organisme à but non-lucratif, et l’organisme national de sport pour le bobsleigh et le skeleton au Canada. Avec le généreux soutien de ses partenaires commerciaux – Karbon, Joe Rocket Canada, Smartvita, Bells of Steel, et Kuri Tech Corporation – et le gouvernement du Canada, À Nous le podium, et le Comité olympique canadien, Bobsleigh CANADA Skeleton forme et développe des prétendants aux podiums de Championnat du monde et des Jeux olympiques. Visitez notre site Web au www.bobsleighcanadaskeleton.ca